Authors
Julie Gobert, Ouardi Samira, Zunigo Xavier,
Title
Droit à la mobilité et mise en place d’une « zone à basse émission » : contradiction des enjeux environnementaux et sociaux
In
Mobilité et exclusion – Quelles relations ?
Publisher
Presses de l’Université Laval
Year
2015
Indexed by
Abstract
Les pouvoirs publics sont confrontés à des injonctions contradictoires quand il s’agit de mettre en œuvre concrètement les principes du développement durable à une échelle locale ou régionale. Dans un but de développement économique des territoires, et parce qu’il ne leur est pas toujours aisé de relier activités économique, aménagement et desserte en transports, ils ont pendant longtemps cherché à accroitre le « capital mobilité » des individus, tout type de transports confondus, pour leur donner le moyen d’accéder au marché du travail et à un ensemble de ressources et de services. Toutefois il est également nécessaire de réguler les problèmes liés à l’automobilité (Kaufmann et al., 2001) et aux nuisances environnementales qui lui sont inhérentes. Les politiques publiques de transports ont de ce fait évolué entre les années 1980 et aujourd’hui : la notion de « droit à la mobilité » (lutte contre l’enclavement) se dissout peu à peu au profit d’objectifs plus complexes de développement durable (maîtrise et limitation des flux motorisés, diminution de la pollution) (Wenglenski, 2006). Les pouvoirs publics tentent donc aujourd’hui davantage de réguler la mobilité plutôt que de la promouvoir (Maksim et al., 2010). Aussi s’efforcent-ils de limiter la mobilité automobile par un ensemble de dispositifs (physiques ou réglementaires) incitant aux changements de mode : réduction de la place de l’automobile dans la ville, ralentissement de circulation automobile pour en réduire l’avantage temps, amélioration des systèmes de transports urbains, etc. Toutefois, les autorités ont souvent une mauvaise évaluation des incidences sociales des mesures qui ont une influence sur la mobilité. Elles sont prises avant tout dans une perspective environnementale et sanitaire : diminution des émissions de gaz à effet de serre et des particules, amélioration du bien-être, etc.
Affiliations
Offprint