Authors
Julie Gobert,
Title
Infrastructures et transactions socio-environnementales
In
L’ABC de l’urbanisme
Pages
95–98
Publisher
Studio Pakenko
Year
2010
Publisher's URL
http://www.pakenko.com/node/33
Indexed by
Abstract
Une abondante littérature illustre les conflits que génèrent les grands projets de construction ou d’extension d’un équipement polluant et/ou risqué sur son territoire d’accueil (aéroport etc.). Le phénomène NIMBY, les jeux d’acteurs et d’échelles ont en effet été largement explorés par la sociologie et la science politique [Catherin, 2000]. L’acceptabilité sociale d’une infrastructure « impactante » s’avère d’autant plus difficile à obtenir, que la diffusion des effets positifs (en termes de développement économique, et même d’accès à l’emploi) se concrétise sur une vaste zone dépassant les limites du territoire d’accueil. Au contraire, les externalités négatives se concentrent plutôt sur un espace restreint. Ce phénomène entretient l’impression d’injustice, à la fois sociale, économique et environnementale, le sentiment de « sacrifice territorial » [Nijkamp, 1992] au nom de la volonté générale. D'où de nouveaux compromis territoriaux à l'intersection des enjeux économiques, sociaux et environnementaux.
Affiliations
Offprint