Authors
Valentin Berthou,
Title
Le Living Lab en santé et autonomie : une organisation hybride intégrée dans une dynamique réticulaire
In
XXe congrès international des sociologues de langue française (AISLF), Montréal, 4-8 juillet 2016. CR22 Entreprise et société.
Year
2016
Indexed by
Abstract
Les Living Labs en santé et autonomie (LLSA) sont des organisations qui proposent une démarche d'innovation articulées autour de la figure de l'usager. Ces entités sont des dispositifs hybrides qui se revendiquent de l'innovation ouverte et s'appuient sur un « écosystème » d'acteur afin de répondre à des problématiques rencontrées par les personnes âgées ou en perte d'autonomie. Leur but est d'accélérer le processus d'innovation et de sécuriser le développement d'un produit avant sa mise sur le marché en passant par la participation active des usagers. En se basant sur notre travail de thèse (enquête qualitative auprès de 4 LL), nous évoquerons le positionnement institutionnel singulier des LL qui occupent une place encore indéterminée dans le champ de la santé et de l'autonomie face aux institutions classiques (comme l'ARS, la CNSA, les structures hospitalières). L'analyse portera également sur la structuration interne du LL en tant qu'organisation et des équipes pluridisciplinaires qui le composent. Dans quelle mesure ces entités sont des laboratoires représentatifs des mouvances liées à la révolution numérique et aux sociétés réticulaires (entreprise en réseau) ? Il s'agira d'analyser la dynamique portée par les LL, notamment en terme d'innovation à l'aune de transformations comme la désynchronisation des temporalités sociales avec l'industrie et l’hôpital.
Affiliations
Offprint