Authors
Guillaume Delatour,
Title
L'écosystème décisionnel du manager : une contribution au défi d'anticipation de la crise
Pages
340
Year
2015
Indexed by
Abstract
L’accident industriel majeur compte parmi les crises les plus destructrices et insupportables. Dans de nombreux cas, les retours d’expérience constatent que la catastrophe aurait probablement pu être évitée. La problématique posée est alors celle de l’anticipation. Au sein de systèmes sociotechniques à hauts risques, quelles sont les voies à suivre pour devancer le déclenchement d’une séquence accidentelle ? Pour répondre à cette problématique, notre approche s’est focalisée sur la prise de décision. Placé dans un environnement contraignant, le manager opérationnel constitue un acteur particulier. Une analyse historique réalisée sur des accidents majeurs montre un décalage entre la vision qu’a le manager du système, et la réalité des opérations. Celui-ci se trouve en situation d’ambigüité, car il doit assurer le compromis entre la rupture demandée par l’obligation de sécurité, et l’absence de rupture imposée par la continuité d’activités. Les défis de la complexité, du temps, et de la décision alors dégradent peu à peu l’environnement décisionnel, et bloquent la prise de décision. La thèse soutenue s’intéresse à comprendre la manière dont l’environnement influe sur sa prise de décision, dans le but de permettre au manager de passer d’une situation contrainte à une situation d’initiative. En décidant un arrêt momentané et préparé, sans rupture subie, il renforce ainsi la capacité d’anticipation des accidents industriels majeurs. Ainsi, en comprenant son écosystème décisionnel, le manager opérationnel peut donc prendre des initiatives assurant le principe de continuité d’activités.
Affiliations
Offprint